Visite culturelle à la découverte des musées de Madrid

Nous avons chacun notre propre façon d’apprécier l’art et la culture. De façon démesurée ou plus réservée, nous avons tous un avis, une opinion, une branche artistique de prédilection. Mais dans le domaine de l’art, ce sont les peintures et les arts plastiques de manière générale qui sont les plus appréciés, discutés, convoités.

Si vous avez la fibre artistique, vous avez surement déjà pensé à une escapade culturelle à Madrid pour profiter d’une exposition temporaire et découvrir des tableaux mythiques dans les musées les plus importants de la capitale.

Profitez des expositions à Madrid dans les meilleurs musées

À Madrid, il y a toujours des nouveautés à découvrir dans les expositions d’art. Chaque semaine, tous les musées de Madrid et les principales galeries d’art renouvellent leur collection afin de proposer des événements uniques et originaux. Voici pour vous une liste des principaux musées de Madrid et découvrez quelle histoire se cache derrière chacun d’eux.

Musée du Prado

Construit en 1786 en tant que Cabinet Royal d’Histoire Naturel d’Espagne, le Musée du Prado s’est rapidement imposé comme l’un des plus grands musées au monde, si non le meilleur. Ce qui attire l’attention dans ce musée, c’est sa vaste collection de Goya, El Greco, El Bosco, Velazquez et Tiziano, qui constituent incontestablement la meilleure pinacothèque du monde pour les artistes du XVIe et XVIIe siècle.

  • Peintures monumentales

Dans ses murs sont exposées deux œuvres monumentales, pas particulièrement pour leur indiscutable beauté, mais plutôt pour leur taille impressionnante : La Décollation de saint Jean-Baptiste et le Banquet d’Hérode, est la plus grande toile du musée avec ses dimensions de 952 cm de large pour 280 cm de haut. La seconde, Allégorie de la Donation du Casino à la reine Isabel de Bragance, de Vicente López pour décorer le plafond du Casino de la Reine aujourd’hui disparu.

 

  • Expositions actuelles

L’œuvre invitée : depuis le 19 janvier est présenté au Musée du Prado un portrait de Don Pedro de Alcántara Téllez-Girón et Pacheco, IXe Duc d’Osuna. Ce portrait, œuvre de Goya, sera exposé jusqu’au 24 avril.

Exposition de Georges de La Tour : depuis le 23 février et jusqu’au 12 juin. Illustre peintre français tombé dans l’oubli puis redécouvert quelques siècles plus tard, ces œuvres figurent aujourd’hui parmi les plus emblématiques du XVIIème siècle.

  • Prochaines expositions
Solidité et beauté, Miguel Blay au Musée du Prado

Solidité et beauté, Miguel Blay au Musée du Prado

Solidité et beauté : du 19 avril au 2 octobre 2016 vous pourrez profiter au Musée du Prado d’une exposition versatile, dédiée à l’un des sculpteurs espagnols les plus célèbres, Miguel Blay. À l’occasion des 150 ans depuis la naissance du sculpteur, le réalisme, le modernisme et le symbolisme sont célébrés au Musée du Prado.

« Copiado por el sol » : avec la collaboration de l’Université de Glasgow ou le Centre d’Études Européennes Hispaniques, le Musée du Prado présentera une exposition sans précédent : les calotypes ou talbotypes réalisés en 1847 par Nicolaas Henneman et Stirling Maxwell, premier échantillon photographique de l’Histoire de l’Art. Le livre original Annals of the Artists of Spain, fut également le premier à contenir des documents photographiques d’artistes espagnols tels que Goya. Cette exposition aura lieu du 18 mai au 4 septembre.

L’exposition du Centenaire : à l’occasion de la commémoration des 500 ans de la mort d’El Bosco et en hommage à son génie artistique, le Musée du Prado avec la collaboration de plus de 20 des plus grands musées du monde, exposera ses œuvres à travers six sections thématiques. Des peintures qui reposent au Prado et d’autres apportées depuis les quatre coins de la planète seront exposées entre le 31 mai et le 11 septembre.

Musée du Prado : à savoir

Le Musée du Prado est situé au numéro 23 de la rue Ruiz de Alarcón. Retrouvez nos conseils pour rejoindre le musée au bas de l’article. Le Musée du Prado ouvre ses portes du lundi au samedi de 10h00 à 20h00 et les dimanches et jours fériés de 10h00 à 19h00. Il reste fermé seulement 3 jours par an : le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

Ceux qui souhaitent visiter le Musée du Prado gratuitement, pourront le faire du lundi au samedi de 18h00 à 20h00 et les dimanches et jours fériés de 17h00 à 19h00.

 

Musée Reina Sofia

Sur une place retirée et tranquille se trouve le Musée Reina Sofia, qui fut dans le passé l’Hôpital Général de Madrid. Ce musée de spécialise dans les œuvres du XXe siècle et dans l’art contemporain. Aux côtés du Musée du Prado et du Thyssen Bornemisza, ils forment le célèbre «  Triangle d’Or de l’Art » de Madrid.

  • Des artistes mythiques

L’un des attraits principaux du Musée Reina Sodia est sans doute la collection d’oeuvres d’artistes mythiques tels que Picasso, Dalí et Miró. Mais ce n’est pas le seul… Le musée compte 20 000 œuvres, mais moins de 7% d’entre elles sont exposées. Contempler l’immensité et l’impact du Guernica est une véritable expérience. L’Homme invisible de Dalí y est également exposé.

L’un des autres attraits du musée sont ses ascenseurs de verre, situés sur la façade de l’édifice principal.

  • Les expositions

Ulises Carrión : depuis le 16 mars et jusqu’au 10 octobre 2016 est présentée l’exposition de l’innovant artiste mexicain au 3ème étage du bâtiment Sabatini, surement la rétrospective la plus importante jamais organisée de l’œuvre de ce grand artiste mexicain.

Rémy Zaugg : l’exposition Questions de perception présentée du 31 mars au 28 août au Palais de Velázquez, situé dans le Parc du Retiro de Madrid, invite tous les passionnés d’art monographique à venir explorer l’œuvre de cet artiste suisse. C’est exposition est gratuite.

Wilfredo Lam : du 5 avril au 15 août est exposée l’œuvre complète de l’artiste cubain. Un mélange de modernisme traditionnel et de symboles des Caraïbes ou d’Afrique donnent nom au mouvement d’avant-garde créé par Wilfredo Lam, qui incarnait une peinture combative et engagée.

Erlea Maneros Zabala : cette exposition de l’artiste de Bilbao montre la finesse de l’art abstrait, basée sur la distribution et les contextes de l’image. L’exposition sera présentée au bâtiment Sabatini du Musée Reina Sofia du 19 avril à 29 août.

Musée National Reina Sofia : horaires et plus d’information

Dans la rue Santa Isabel de Madrid, le Musée Reina Sofia comprend des bâtiments conçus par les architectes Sabatini et Nouvel. Un bâtiment annexe se trouve dans le Parc du Retiro, qui comprend le Palais de Velázquez et le Palais de Cristal.

Le musée est ouvert de 19h00 à 21h00 du lundi au samedi et de 13h00 à 19h00 tous les dimanches.

La visite du musée du Parc du Retiro est gratuite, idéale pour ceux qui souhaitent profiter de visites gratuites à Madrid.

Musée National d’Archéologie

Après une fermeture de presque huit ans pour restauration, le Musée National d’Archéologie a réouvert ses portes en 2014. S’il a gardé le concept et les mêmes caractéristiques historiques qui datent de son ouverture en 1867, il s’est converti en un véritable musée du XXIème siècle grâce à sa dernière rénovation aussi bien au niveau de l’architecture que des œuvres exposées.

  • La Dame d’Elche

Depuis la réouverture du musée, vous pouvez contempler l’une des sculptures les plus emblématiques de la culture ibère : la Dame d’Elche. Cette œuvre datant du Ve siècle avant J-C est l’une des œuvres principales du musée.

Vous pourrez également y trouver les Dames d’Ibiza ou Galera, ainsi que les célèbres Taureaux de Costitx de Majorque. Pour vous donner une idée, la Dame d’Elche est au Musée National d’Archéologie ce qu’est Mona Lisa au Musée du Louvre.

  • Cafétéria et bibliothèque

Pour les amateurs de café, vous n’aurez aucun problème à vous sentir doublement à l’aise dans le musée. La cafétéria qui fait partie du musée se situe dans la salle principale et est accessible sans avoir à payer l’entrée. Vous pourrez donc vous y rendre librement, pour profiter d’un bon café et des œuvres d’art.

D’autre part, la bibliothèque du musée d’Archéologie contient plus de 120 000 pièces, livres d’Archéologie et d’Histoire pour la plupart. L’endroit idéal pour mener des recherches et se documenter.

  • Les expositions du Musée d’Archéologie

La plupart des œuvres du musée y sont exposées de façon permanente. Par conséquent, si vous êtes à Madrid et que vous souhaitez profiter d’une exposition d’art, vous pouvez toujours aller au musée archéologique et profiter de cette mine de savoir.

Pour ce mois-ci, le musée propose des visites guidées et des visites thématiques dans les domaines de la protohistoire, du monde médiéval et son patio est dédié à la culture arabe.

  • Horaires et informations

Le musée d’archéologie se situe dans la rue Serrano et est très facile d’accès en bus, métro et train. Il reste fermé tous les lundis, mais ouvre dès 9h30 et jusqu’à 20h00 tous les autres jours de la semaine, sauf dimanches et jours fériés de 9h30 à 15h00. Le musée est gratuit tous les samedis à partir de 14h et les dimanches matin. Le tarif général d’entrée au musée est de 3€.

Musée Thyssen de Madrid

Il s’agit d’une des pinacothèques les plus importantes d’Espagne, située sur la Paseo du Prado, à deux pas de deux autres grands musées de la capitale : le Prado et le Reina Sofia. Il détient des peintures historiques qui appartiennent à la famille Thyssen-Bornemisza depuis plus de 70 ans.

  • Ce que le musée tente d’exprimer
Musée Thyssen-Bornemisza

Musée Thyssen-Bornemisza

Son emplacement dans une zone privilégiée de Madrid avec un design et des intérieurs originaux par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir dans d’autres musées, expriment tout ce que le Musée Tyssen-Bornemisza a toujours voulu transmettre au visiteur : exclusivité, luxe, hauteur et élégance.

  • L’originalité de ses murs

Le musée Thyssen-Bornemisza, à la différence d’autres musées traditionnels, ne possède pas les typiques murs blancs pour exposer ses œuvres, comme nous avons l’habitude de voir. Au contraire, des couleurs chaudes ont été choisies pour les murs, semblables à des tonalités de bois et d’argile, sur la décision de la baronne Thyssen, Carmen Cervera, veuve du baron Thyssen.

  • Expositions intéressantes

Andrew et Jamie dans le studio : le réalisme américain marqué par Andrew et Jamie Wyeth au siècle passé sera représenté à travers plus de 60 œuvres exposées du 1 mars au 19 juin, dont certaines sont présentées au public pour la première fois. Venez découvrir le génie des Wyeth, père et fils.

Réalistes de Madrid : une exposition disponible depuis le 9 février qui se termine le 22 mai prochain. Elle rassemble une centaine d’œuvres d’artistes madrilènes depuis les 1950 à nos jours. Orientés vers la réalité et le quotidien, les artistes mettent en lumière les lieux habituels et scènes caractéristiques de la vie à Madrid.

Quand et comment voir la collection du Musée Thyssen-Bornemisza

Le musée Thyssen-Bornemisza se situe sur le Paseo du Prado, est fait partie du fameux Triangle d’Or de l’Art aux côté du Musée du Prado et du Musée Reina Sofia. Pour voir les collections permanentes, l’idéal est de s’y rendre le lundi puisque l’entrée est gratuite de 12h00 à 16h00. Vous pouvez également vous y rendre du mardi au dimanche de 10h00 à 19h00, pour 13€ l’entrée.

Hébergement près du Triangle d’Art de Madrid

Le centre de Madrid est l’un des quartiers les plus exclusifs de toute la capitale. C’est incontestablement le lieu idéal pour un séjour culturel à Madrid, grâce à sa proximité avec les meilleurs musées de la capitale.

Nous avons choisi de vous présenter pour votre séjour à Madrid l’Hôtel Catalonia Las Cortes, situés sur la Place Santa Ana, au cœur du Triangle d’Art.

Principales caractéristiques de l’hôtel

Pour vivre une expérience paisible à parcourir les musées de Madrid, vous aurez besoin de bénéficier du meilleur accès possible. L’emplacement du Catalonia Las Cortes, cet hôtel 4 étoiles dans la rue du Prado à Madrid, face à la coquette Plaza Santa Ana, vous offre 4 caractéristiques de très grande utilité lors d’une escapade culturelle à Madrid.

  • Emplacement privilégié : le Triangle de l’Art

L’hôtel se situe dans la rue El Prado, au cœur de Madrid. Si le quartier où il se situe est officiellement connu comme le quartier des Lettres, il fait également partie du Triangle de l’Art. Le Triangle de l’Art de Madrid rassemble les trois plus grands musées de Madrid dans une même zone : le Musée du Prado, le Thyssen-Bornemisza et le Musée National Reina Sofia. Séjourner dans cet emplacement privilégié vous permettra d’être à une courte balade de ces musées emblématiques de la capitale espagnole et de profiter de leurs expositions temporaires et permanentes.

  • Architecture et chambres de style classique
chambre du Catalonia Las Cortes

chambre du Catalonia Las Cortes

Anciennement, le bâtiment où se trouve aujourd’hui l’hôtel était un palais dont la construction originale date du XVIIIème siècle. La chaîne hôtelière Catalonia a décidé de conserver et restaurer entièrement ce bâtiment historique. L’hôtel lui-même expose des peintures, œuvres métalliques et de bois, fresques et d’autres oeuvrent qui témoignent de l’ancienneté des lieux, donnant à chaque chambre et à chaque espace de l’établissement une ambiance historique. Retrouvez tout le charme et l’histoire des lieux sur la galerie de photos de l’Hôtel Catalonia Las Cortes.

  • Collations gratuites et cuisine internationale

Collation gratuite : Piscolabis, c’est le nom de l’en-cas gratuit servis dans l’hôtel Catalonia Las Cortes. Ce service n’est pas facturé par l’hôtel, au contraire il est à disposition de tous les clients.

Cuisine internationale : parmi les installations de l’hôtel se trouve un restaurant qui n’a rien à envier aux autres restaurants de Madrid. Spécialisé dans la cuisine internationale et dirigé par le chef Jesús Trujillano, son menu et son service distingué vous ouvrira l’appétit.

  • Animaux de compagnie acceptés à la demande du client

L’hôtel Catalonia Las Cortes vous permet de voyager avec votre animal de compagnie. Signalez-le au moment de votre réservation et l’hôtel se chargera d’offrir les meilleures conditions de séjours pour votre séjour.

Barcelone célèbre le printemps en musique

Printemps, Barcelone, musique… la combinaison parfaite qui a déjà été adoptée par de nombreux voyageurs qui choisissent d’accueillir la saison des fleurs depuis Barcelone, période pendant laquelle les propositions musicales fleurissent avant l’arrivée de l’été et où on lieu des concerts qui attirent des voyageurs de toute l’Europe.

Pour les plus modernes, deux rendez-vous à ne pas manquer : le Primavera Sound Barcelone, avec de la musique indie/rock avec cette année en tête d’affiche The Strokes ; et le Sonar, un festival innovant qui recherche toujours l’originalité dans ses choix de musiques et artistes très variés, ainsi que dans le choix des activités complémentaires liées à l’art contemporain, l’électronique ou le design.

Liceu de Barcelone

Liceu de Barcelone

Les plus classiques trouveront leur place au Liceu de Barcelone, qui présente l’une des meilleures offres musicales d’Espagne et qui fête cette année ses 15 ans dans le nouveau Liceu. Opera, orchestre symphonique, musique classique, jazz… Sur l’une des scènes les plus mythiques de la ville. Ceux qui le souhaitent pourront découvrir son architecture, ses espaces, salles et secrets lors d’une visite guidée.

Mais en plus des grands rendez-vous de l’agenda officiel, avec l’arrivée du printemps, Barcelone retrouve ses artistes de rues, ses spectacles improvisés, ses animations, les séances de musique live en terrasse, (la salle Apolo est un classique à ne pas oublier lors d’un weekend à Barcelone). Le rythme s’infiltre dans la ville comme les rayons de soleil qui annoncent déjà la chaleur qui revient s’installer peu à peu.

Hôtel Catalonia Atenas à Barcelone

Hôtel Catalonia Atenas à Barcelone

Le printemps est peut-être la meilleure période pour visiter Barcelone, mais cela n’empêche qu’il faut s’organiser à l’avance et réserver le plus tôt possible. Ce n’est pas la haute saison mais les chambres dans le centre de Barcelone les plus économiques partent comme des petits pains et pour un weekend il est préférable de se loger dans un hôtel sur les Ramblas ou même une chambre près de la Sagrada Familia et du Forum.

Le prix des hôtels à Barcelone sont en moyenne plus élevés que dans d’autres grandes villes telles que Madrid. Sortir et manger au restaurant est également plus cher dans cette capitale méditerranéenne. Il faut donc profiter de toutes les occasions pour économiser sur l’hébergement ou le transport

Les entrées pour les concerts, festivals et représentations musicales sont aux mêmes tarifs que ceux de Madrid ou Valence, et la plupart peuvent être achetées par Internet (souvent à prix réduits). Cette technique peut aussi aider à ajuster le budget d’un séjour à Barcelone, en ayant déjà prévu le programme, on évite les dépenses inutiles.

HÔTELS POUR PRENDRE SOIN DE SOI

Les hôtels avec spa à Fuerteventura, à Jerez ou dans les grandes villes telles que Séville, Barcelone ou Madrid sont des établissements conçus pour garantir une expérience de détente absolue. Et parfois, entre spa et centre balnéaire, il n’y a qu’un pas… Notamment lorsque l’hôtel propose des soins personnalisés et des installations complètes qui constituent un véritable havre de paix et de bien-être.

C’est le cas des hôtels spa de Barceló, parmi lesquels se distinguent l’hôtel Montecastillo Golf et le Barceló Corralejo Bay, un resort exclusif à Fuerteventura avec centre de bien-être U-spa au concept innovant, signature de Barceló sur le segment bien-être :

 

Voyage au ski à La Rabassa

Bonjour à tous! Désolé, j’ai pas pris beaucoup de temps pour actualiser le blog ces derniers temps, mais promis, je vais essayer de me rattraper. Pour les vacances de Noël (oui, ca commence à dater), ma copine et moi, on est allés au ski pendant quelques jours dans la station de La Rabassa, en Andorre, et j’ai trouvé que c’était l’occasion parfaite pour vous donner quelques nouvelles…

Ayant quelques jours de libre et les conditions météo étant parfaites, on a sauté sur l’occasion pour rejoindre la Principauté d’Andorre et ses pistes de ski.

On est restés à l’Hôtel Coma Bella,à Sant Julià de Lòria en Andorre, à environ 14 kilomètres de la station de ski de La Rabassa. On a complètement craqué pour cet hôtel en pleine nature, au milieu de la forêt, les vues depuis la chambre étaient incroyables. Se réveiller en voyant les Pyrénnées, c’était un pur régale.

Panorama de l'hôtel Coma Bella en Andorre

Panorama de l’hôtel Coma Bella en Andorre

 

On recherchait un hôtel en Andorre près des stations de ski, et on a opté pour celui-ci grâce à son environnement tranquil et naturel. L’accueil était très chaleureux et le réceptionniste a bien pris le temps de nous conseiller sur les randonnées à faire, etc.

En ce qui concerne la station de ski de La Rabassa, elle était plutôt pas mal. On est pas experts en la matière mais on a trouvé les installations assez bonnes et on en a bien profité!

Le soir on rentrait à l’hôtel sur les genoux, je pense que c’est aussi pour ça qu’on a beaucoup aimé l’hôtel 🙂 C’était vraiment agréable de rentrer le soir dans un lieu si confortable et accueillant. Les services de l’hôtel Coma Bella étaient très satisfaisants avec entre autre wifi dans les chambres, parking gratuit, gymnase (pour ceux qui n’en ont pas assez des pistes de ski^^) et un restaurant avec menu.

Je pense qu’on va garder l’adresse pour y retourner l’année prochaine.