Les meilleurs marchés de l’île d’Ibiza

Traditionnelle, chargée d’histoire et pleine de magie, l’île d’Ibiza est une destination unique au monde pour ses couleurs, ses styles différents et son esprit de liberté. Lieu de vacances de nombreuses célébrités internationales et capitale mondiale de la fête et de la musique électronique, l’île blanche est une destination qui a marqué un avant et un après dans la culture hippie européenne.

Depuis les années 60-70, Ibiza reste aujourd’hui marquée par l’esprit hippie, partie de son histoire et de sa culture. Et ce qui représente le mieux aujourd’hui cet héritage authentique, ce sont les marchés hippies, des rendez-vous traditionnels qui ont lieu à différents points de l’île et qui font parties des visites incontournables lors d’un séjour sur cette île de l’archipel des Baléares.

 

 

Las Dalias, bien plus qu’un marché

Parmi les nombreux marchés hippie à Ibiza, l’un des plus connus est celui de Las Dalias. Avec presque une centaine de postes de vêtements et produits de fabrication artisanale, ce marché a lieu chaque samedi à Sant Carles de Peralta, un petit village situé à moins de 5 kilomètres de l’hôtel IBEROSTAR Santa Eulalia, le meilleur hôtel à Santa Eulalia. Découvrir chacun des postes et converser avec les artisans vous permet de passer un moment cent pour cent ibicenco.

 

Le marché hippie de Punta Arabí

Tous ceux qui ont choisi de séjourner dans une chambre d’hôtel à Santa Eulalia seront à faible distance d’un autre marché hippie très célèbre sur l’île, celui de Punta Arabí. Ce marché dans lequel la musique et la mode se donnent rendez-vous est idéal pour s’offrir un souvenir de vacances ou faire le plein de petits objets à rapporter aux amis et à la famille. Ce “hippie market” compte plus de 400 postes.

 

Un retour à la tradition à Sant Rafel de Forca

La zone rurale de Sant Rafel de Forca devient chaque jeudi une preuve vivante de l’art d’Ibiza. Un rendez-vous au cour duquel les robes hippie et bougies sont en totale harmonie avec les objets en céramique et les paniers élaborés par les pageses de l’île. Sans oublier les vendeurs de produits bio.